• Nous y voilà!


    Le Chaudron


    nous y voilà!


    Le Chaudron, le chaudron de Sorcière, mon petit chaudron adoré. 

    Sans lui je ne serais rien. Sans lui je n'existerais pas. 

    Pour qu'il vive, tout est là. La Terre, le Bois, le Feu, le Métal, l'Eau et l'Air.

    C'est dans son fond que je laisse mijoter mes idées, mes pensées qui roudoudouillent en faisant des "blop blop".

    C’est dans son ventre chaud que je mitonne les mixtures à s’en délecter les sens.

    C’est dans sa résonnance douillette que j’écoute, attentive, la nature et ses bruits incessants.

    C’est contre la fonte épaisse et noircie que j’invente mon monde, des mondes et des vies.

    C’est dans sa profondeur obscure que parfois je me quitte pour une autre plus sombre, plus mystique.

    Il sait les potions bienfaitrices et les onguents de beauté aux parfums envoûtants.

    C’est en son sein que je construis ma forteresse, il me protège du danger et des ondes mauvaises.

    C’est mon compagnon éternel, présent et silencieux il veille comme le feu caché dans la braise.

    Il vient d’ailleurs et sous ses airs paisibles il sait des secrets qu’il ne dit qu’à moi seule. Mais il me manque la clé pour en comprendre le sens caché.

    Il me semble parfois comme un puits sans fond, tant ses propres ténèbres le transforme. Comme un passage vers un ailleurs incertain.

    Alors depuis toujours je chasse et traque les arcs-en-ciel, pour déposer à leur pied mon chaudron.

    Peut-être y parviendrais-je, un instant trop tôt après la pluie, et ce jour là, je l'espère, mon Chaudron se remplira de lumière.

    Nous y voilà!




    Nous y voilà!





    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :