•  

     

    Je sors ce matin d'une danse...

    Une danse extraordinaire, divinatoire, thérapeutique, libératrice...

    Une danse dans laquelle je viens enfin de retrouver mon corps. Je me suis retrouvée.

    Une danse dans laquelle j'ai retrouvé la danse elle même.

    La danse, depuis toute petite est une des seules choses qui me permet de tenir debout, de me sentir bien, de me sentir vivante.

    La danse et l'écriture ont toujours été mes deux exutoires les plus puissants et efficaces.

    Et il est vrai que depuis quelques temps j'écris peu et je ne danse plus du tout.

    J'avais oublié...

    J'avais oublié mon corps, même si je tentais d'en prendre soin, il manquait quelque chose, il manquait des pierres à l'édifice. Tous les éléments n'étaient pas encore là et même certaines peurs subsistaient peut-être.

    Je remercie plus que tout ma petite soeur qui a su trouver les mots et les formules pour me rappeler certains préceptes essentiels à la vie, que pourtant je connais mais que j'avais besoin d'entendre de la bouche de quelqu'un qui avait un peu plus de recul que je n'avais réussi à en prendre.

    Il fallait que quelqu'un d'autre me redonne ces mots, dans un certain ordre peut-être pour que je les range dans mon esprit d'une certaine manière et que je fasse le tri dans mes peurs.

    Comprendre de nouveau que les angoisses n'existent pas. Elles ne sont présentes que dans mon égo. 

    Je sais très bien que mes kilos en trop je les perds pour raison de santé mais ils ne définissent absolument pas qui je suis.

    Je sais très bien que je vaux beaucoup plus que cela.

    Je la remercie aussi parce qu'elle a replacé les choses au bon endroit et elle a tout dis surtout. Elle m'a rappelé qui j'étais.

    Ces derniers temps je suis en surpoids... bon... mais cela repart dans l'autre sens d'ailleurs, mais tout de même, parfois des petits préjugés sur moi même ont eu la dent dure.

    Dans un premiers temps, revenir à notre corps et au temple qu'il est pour nous.

    Mon corps est un Temple. Il est mon seul refuge, ma maison et je dois l'aimer, le respecter, le nettoyer, en prendre soin, ne pas le malmener, lui donner de la joie, de l'amour, du plaisir.

    Un petit exercice à jeun le matin pour se sentir mieux tout simplement mais surtout pour remettre le corps au centre de ma Vie.

    Ce corps, cette enveloppe qui nous fait vivre, ce coeur qui bat depuis des années pour que je respire, ces jambes qui me portent et font que je me déplace où je le souhaite, vers les autres, vers la Vie...

    C'est le temple qu'il ne faut jamais abandonner. Il est bon d'y revenir systématiquement. Avec amour et bienveillance.

    J'ai compris qu'il fallait "garder" le Temple. Le conserver en bon état, en prendre soin, le ménager et surtout l'aimer très fort.

    J'ai eu récemment des doutes sur mon apparence et sur le fait qu'elle puisse repousser certaines personnes ou qu'elle n'en attire pas d'autres, mais au final.... Je m'en fout! 

    De plus j'ai pourtant bien constaté que ce n'était pas du tout le cas. Je n'ai aucune raison de douter de moi.

    Je suis une personne libre et en amour la plupart des relations que j'ai, ou ai eu, ne m'ont donné aucune raison de douter de moi. Mon surpoids, tout le monde s'en fout en fait! rires.

    Je suis, une fois de plus, ma seule ennemie dans cette histoire de doute, comme toujours! ;)

    Mon apparence n'a aucune incidence sur un quelconque sex appeal que je dégage naturellement. Chaque fois que je sors un peu apprêtée, je constate bien qu'il est toujours présent, que les regards pétillent parfois, que des têtes se retournent... bref, que mes kilos de trop ne touchent que moi et que je suis la seule en avoir conscience.

    Donc loin d'être repoussante, je me rend compte aussi que cela m'est bien égal car je vaux plus que cela.

    Je ne suis pas uniquement cela, ce à quoi je ressemble.

    Je suis tellement plus.

    Je suis comme une friandise sur laquelle la couche de chocolat serait un poil trop épaisse, en ce moment, mais qui renferme à l'intérieur un tel feu d'artifice de saveurs...

    Je suis un être entier, avec tant de force, de résilience, d'imagination, de savoir, de gentillesse, d'amour...

    J'en passe! rires

    Alors je pourrais dire, bien imbéciles celles ou ceux qui ne voudraient pas de moi juste à cause de mes petites rondeurs. 

    J'ai tellement plus à offrir que juste mon corps, que ce serait idiot de s'arrêter là.

    Et quant bien même, je m'en fiche. Si demain on me disait que l'on me préfère quelqu'un de plus avenant, cela me serais égal. Par contre il ne faudrait pas revenir vers moi, parce que je reste un "lot".  (un joli pti lot?! ;) )

    A prendre ou à laisser mais si on prend, c'est un tout!

    Alors qui m'aime me suive, les autres restent.

    Ma petite soeur m'a aussi rappelé une chose très importante, c'est que je suis Sorcière. Et que je devais associer cela à tout le reste et surtout au "temple".

    Après tout... c'est évident non?!

    A travers la danse je me suis donc vraiment retrouvée. Entière. 

    Ce n'était donc pas seulement une danse mais aussi un rituel dans lequel je retrouvais mon corps, dans lequel je revenais à l'intérieur du temple.

    J'en ai refais un vrai lieu d'Amour. Ce matin j'ai dansé si bien, si fort... j'ai eu des larmes de joie dans le même temps, tant je sentais mon corps reconnaissant de cette reconnexion tant attendue.

    C'était fort, beau, bon...

    J'ai senti ce "pouvoir" qui est le mien, tout comme la fois où une onde m'a traversé pour me redonné une force incroyable pour marcher encore sur le chemin de Bretagne malgré l'épuisement. 

    La même sensation m'est revenue ce matin.

    Dans la musique, dans mes larmes, la danse était vraiment une danse de Sorcière, comme une forte méditation dans laquelle je sentais, à chaque fois que j'inspirais très fort, un flot de lumière qui inondait mon corps.

    Toutes les portes du temple s'ouvraient et je voyais enfin toutes les richesses qu'il y avait à l'intérieur.

    J'ai vraiment senti que j'étais plus que jamais avec mon corps et que je l'accompagnais.

    Cette danse ce matin c'était une Promesse.

    Alors encore merci ma petite soeur chérie de m'avoir aidée à réparer l'estime que j'avais de mon corps et surtout de retrouver la confiance dans le fait que tout est possible.

    Le Temple se répare, le Temple est ouvert, on y fait le ménage à grande eau, les trésors qu'il recèle vont briller encore plus à présent.

    Je suis heureuse d'avoir retrouvé la danse. Pourquoi laisser tomber ce qui me correspond le mieux depuis toujours?...

    C'est si beau, si bon...

    Et se rappeler que je suis une Sorcière faisait partie du processus puisque la Sorcière est revenue ce matin dans mes pas, mon souffle et dans le Temple.

    Enfin...!

    Merci ma soeur. ^-^

     

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique